Solidarité تضامن

Plus de 1.500 participants pour une Université Marxiste Virtuelle historique !

Des militants révolutionnaires socialistes de 37 pays ont participé au plus grand rassemblement international d’Alternative Socialiste Internationale (anciennement Comité pour une Internationale Ouvrière) entre le 18 et le 25 juillet.

Par Danny Byrne, Exécutif international d’Alternative Socialiste Internationale (ASI)

La toute première Université marxiste virtuelle d’ASI a rencontré un succès incroyable. L’événement s’est caractérisé par une vitalité, un enthousiasme et un sérieux inédits. Ce succès est le reflet d’une organisation internationale marxiste forte, jeune et confiante, déterminée à se préparer politiquement pour affronter la période orageuse à venir. Les plus de 197.000 euros collectés dans le cadre de l’appel financier sont un témoignage de ce constat. Cela représente 5 fois plus que le précédent record obtenu lors d’une réunion internationale au cours de nos presque 50 ans d’histoire (le Comité pour une Internationale Ouvrière, devenu depuis lors ASI, a été fondé en 1974).

L’organisation de l’événement représentait de nombreux défis. Les sessions se sont étalées sur des journées entières afin de couvrir les multiples fuseaux horaires. Des centaines de camarades du Brésil, du Mexique, du Canada et des États-Unis ont suivi les sessions à partir de 3 et 4 heures du matin, tandis que ceux d’Asie sont restés attentifs jusque fort tard dans la nuit.

Une préparation politique vitale dans un contexte de crise historique du capitalisme

Chaque jour avait son propre thème, reflétant un aspect crucial de la préparation politique nécessaire aux marxistes pour comprendre cette période cruciale de l’histoire du monde et y intervenir. Le samedi 18 juillet a commencé par une séance plénière sur les Perspectives mondiales, le dimanche a ensuite été consacré à une série de commissions qui ont approfondi différents aspects de la situation mondiale, caractérisée par une crise historique du système à tous les niveaux. Parmi ces commissions, une commission sur l’économie marxiste a réuni plus de 200 camarades, de même qu’une discussion fascinante sur la nouvelle guerre froide et l’ère des rivalités inter-impérialistes croissantes.

Lundi, les commissions ont débattu de la lutte contre l’oppression dans le monde, avec une discussion approfondie menée par les camarades de Socialist Alternative aux Etats-Unis sur la rébellion “Black Lives Matter 2020”, née à Minneapolis, qui a constitué une partie cruciale du travail d’ASI au cours de ces derniers mois. Les camarades impliqués dans la direction de ROSA – International Socialist Feminists, ont dirigé plusieurs commissions sur le féminisme socialiste alors que plus de 100 camarades se sont réunis pour discuter d’une approche socialiste reposant sur la classe ouvrière dans la lutte pour la libération des personnes LGBTQ+.

Mardi, 13 commissions différentes ont discuté de l’approche marxiste de l’histoire, des leçons des années 1930 au processus de restauration du capitalisme chinois. Un autre temps fort de ce moment fut la commission qui a discuté du 100e anniversaire de la grande révolution mexicaine, dirigée par des membres de la nouvelle organisation mexicaine dynamique et en pleine expansion d’ASI, Alternativa Socialista.

Construire les forces du marxisme

Le mercredi, les sessions se sont étalées sur 12 heures – plusieurs courageux camarades de Seattle et de Californie ont bravé les réunions de minuit à 13h30 ! C’est précisément le type de détermination nécessaire à la construction de partis révolutionnaires dans le monde entier – le thème des débats de la journée.

Notre université marxiste n’était pas un rassemblement d’universitaires, mais de socialistes révolutionnaires activement impliqués, tirant les leçons de l’histoire et de la théorie marxiste afin de mieux construire le soutien au socialisme sur les lieux de travail, dans les écoles et les quartiers.

Une séance plénière a permis d’entendre des camarades de tous les continents, qui ont abordé différents aspects de la construction du parti. Ensuite, 15 commissions différentes ont discuté en profondeur de ces questions, notamment le recrutement et la consolidation, la construction de finances révolutionnaires, ainsi qu’un plan ambitieux et des perspectives pour les publications marxistes dans les années 2020, y compris les médias sociaux.

Les discussions sur le travail vers la jeunesse et les étudiants ont souligné la nécessité cruciale de se tourner vers la jeunesse, dans un contexte de radicalisation politique explosive et d’éveil d’une nouvelle génération, dont les perspectives sont façonnées par des décennies de crise et de lutte.

Le sérieux et l’ambition de ces discussions ont été particulièrement frappants. Bien sûr, le succès de la VMU ne s’est pas produit dans le vide, mais dans le contexte d’avancées dans la construction des forces du marxisme. Les 6 derniers mois ont vu la phase de croissance la plus rapide jamais enregistrée par Socialist Alternative aux Etats-Unis. En Angleterre, au Pays de Galles et en Écosse, notre section nouvellement refondée a connu une croissance de plus de 20 % depuis le confinement, les camarades d’Irlande et de Belgique faisant également état de nouveaux niveaux de croissance.

En moins d’un an, ASI a dû reconstruire tout son appareil international, ses finances et ses publications internationales, et ce avec un succès modeste mais important. La VMU a discuté de la manière de faire passer nos publications internationales – notre site web, internationalsocialist.net, ainsi que nos plateformes de médias sociaux et notre émission vidéo hebdomadaire en direct “World to Win” – à un niveau supérieur dans la période à venir.

Pour ASI, construire sur des bases solides signifie également approfondir nos racines sur les lieux de travail et dans le mouvement ouvrier et syndical. Pour la première fois lors d’une réunion internationale, la VMU a organisé un bloc de commissions, le jeudi, pour réunir des camarades de différents secteurs au niveau international, notamment la santé, l’éducation, les transports, l’industrie, le commerce de détail, etc. Ces discussions ont permis aux camarades d’apprendre de leurs expériences respectives et de poser les bases d’un futur travail coordonné.

La répression du PCC à Hong Kong – une question vitale pour tous les socialistes

Un thème récurrent de la semaine, qui a fait l’objet d’une séance plénière spéciale le jeudi, était la grave situation à Hong Kong, où une répression historique des droits démocratiques par le régime du PCC a secoué le monde et ouvert un nouveau chapitre de la guerre froide entre l’impérialisme américain et chinois. Cela fait suite à un mouvement de masse héroïque en faveur des droits démocratiques qui a inspiré les travailleurs et la jeunesse au niveau international.

Les socialistes, et tous les combattants contre l’oppression à Hong Kong et en Chine, auront besoin de la solidarité et du soutien du mouvement ouvrier et socialiste dans le monde entier. Le travail d’organisation d’une véritable opposition socialiste à la dictature impérialiste du parti “communiste” chinois mal nommé est d’une importance vitale, et tout notre mouvement y a intérêt. C’est pourquoi il est également primordial de porter la gravité de la situation actuelle à l’attention du mouvement au niveau international.

Une attention renouvelée pour la théorie révolutionnaire

Les commissions du vendredi se sont toutes concentrées sur la théorie révolutionnaire, sans laquelle, comme l’a dit Lénine, il ne peut y avoir de mouvement révolutionnaire. Chaque commission était basée sur des textes marxistes importants. Du Manifeste du parti communiste au Capital, des camarades du monde entier ont lu et se sont préparés avec énergie pendant des semaines avant la VMU pour tirer le maximum de profit des discussions sur des livres, des brochures et des documents cruciaux.

Cela a montré à quel point l’approfondissement de l’éducation politique et de la théorie marxiste sera un élément crucial pour nous préparer à profiter d’une époque d’opportunités révolutionnaires. Comme cela a été souligné lors du rassemblement de clôture du VMU, le révolutionnaire russe Léon Trotsky a fait remarquer que le parti qui a mené la révolution russe n’a pas commencé avec de la dynamite, mais avec des idées marxistes. Il en va de même pour nous, alors que nous nous battons aujourd’hui pour construire un tel parti à l’échelle mondiale.

Un effort collectif et une réalisation colossale

Entre les réunions plénières et les blocs de commissions simultanées, l’événement a comporté 78 sessions différentes. Les sessions plénières, sur les perspectives mondiales et la construction du parti, ont commencé par des introductions diffusées simultanément avec des sous-titres en 12 langues. Tout au long de la semaine, des équipes héroïques de traducteurs ont travaillé sur des canaux séparés, assurant ainsi un événement véritablement internationaliste et participatif.

Cela n’a été possible que grâce à un effort collectif sans précédent. C’est une telle approche qui sera finalement nécessaire pour qu’un parti et un mouvement révolutionnaires réussissent à transformer la société. Des équipes de camarades réunies de différents pays se sont préparées intensément pendant des mois pour maîtriser les nécessités techniques requises, organiser l’aspect financier de l’événement, mobiliser la participation et planifier le contenu politique.

Par-dessus tout, un tel événement aurait été impossible dans une organisation sans un niveau politique élevé et une large couche de camarades, jeunes et vieux, capables de fournir une vision et une analyse marxistes de qualité. Plus de 140 camarades différents ont fait des introductions et des discours de clôture tout au long de la semaine ! Des personnes de 33 pays différents ont contribué aux discussions. De nombreux camarades ont commenté, pendant et après l’événement, l’inspiration fournie par l’émergence d’une nouvelle génération de camarades de premier plan issus de sections du monde entier, avec d’innombrables contributions exceptionnelles tout au long de la semaine.

Cela souligne l’un des traits caractéristiques d’ASI – la lutte pour construire une véritable direction collective, et un parti révolutionnaire dans lequel ce n’est pas seulement une petite poignée d’individus qui assure une direction politique de qualité.

Un appel financier historique

La VMU s’est terminée par un meeting de clôture, qui a été non seulement été la fin, mais aussi le point culminant de l’événement. Elle a écouté par des camarades du monde entier autour d’un message puissant : “Nous avons besoin d’un parti de la révolution socialiste mondiale – construisons ASI”.

Le meeting comprenait un important appel financier, pour financer le travail de notre organisation internationale à l’avenir. Un objectif ambitieux de 90.000 euros, soit le double de la plus grande collection jamais réalisée, a été fixé, et les camarades ont travaillé avec acharnement pour l’atteindre au cours des semaines précédant l’événement. Le résultat, lorsqu’il est arrivé, a littéralement coupé le souffle à de nombreux camarades : Plus de 197.000 euros, représentant le dévouement et le sacrifice des militants révolutionnaires de plus de 30 pays.

Construisez ASI ! Luttez pour que le marxisme soit l’idée maîtresse des années 2020 !

La VMU – qui est le résultat de la nécessité décevante d’annuler notre université d’été internationale – est symbolique de la façon dont ASI a fait face aux défis de la nouvelle situation. Notre approche a été déterminée, ambitieuse, optimiste et révolutionnaire. Nous n’avons pas laissé le confinement nous empêcher d’intensifier notre activité ou d’accroître nos forces. Nous sommes unis dans la conviction que les années 2020 sont une époque qui peut être définie par les idées du marxisme, au milieu de la pourriture et de la faillite du capitalisme. Contactez-nous dès aujourd’hui et aidez-nous à construire un parti socialiste révolutionnaire mondial digne de ce nom !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :