Solidarité تضامن

Seattle : Kshama Sawant récolte 49.9% au premier tour!

Rapport de SOCIALIST ALTERNATIVE, notre section-soeur aux Etats-Unis.

Une énorme base pour les élections générales

Une petite foule de plus de 200 partisans de la conseillère de Socialist Alternative à Seattle, Kshama Sawant, s’est réunie hier soir au Melrose Market Studio, dans le quartier de Capitol Hill, afin d’entendre le résultat du premier tour pour l’élection du Conseil municipal de Seattle. Des milliers d’autres à Seattle et ailleurs dans le pays attendaient avec impatience l’issue de cette première étape de la bataille électorale la plus importante pour la gauche aux États-Unis en 2015, celle destinée à préserver le siège remporté par Kshama en 2013, une victoire obtenue en tant que première candidate ouvertement socialiste dans le conseil d’une importante zone urbaine depuis des décennies.

A 8h15, une énorme acclamation est venue de la foule lorsque l’annonce a été faite que Kshama avait reçu 49,9% des voix, 15% de plus que son plus proche adversaire, Pamela Banks, sur un panel de 5 candidats.

Ce résultat est une confirmation du soutien pour le travail de Kshama au conseil au cours de ces 19 derniers mois. Le plus important fut le rôle essentiel qu’elle a joué en remportant la première ordonnance pour un salaire minimum de 15 $ de l’heure dans une grande ville. Elle a utilisé sa position pour aider à construire un mouvement populaire, avec soutien syndical. La campagne 15NOW s’est maintenant répandue aux autres villes du pays.

Kshama a continué à mener une série d’autres combats et est aujourd’hui le leader de la lutte pour le contrôle des loyers et la construction de logements publics de qualité pour répondre à la crise massive du logement à Seattle. Récemment encore, 1.000 personnes se sont rassemblées dans une salle de la municipalité pour entendre Kshama et le conseiller Nick Licata débattre face à un lobbyiste et un politicien défendant les entreprises immobilières. Qu’un tel débat se déroule est une indication de l’évolution politique créée par Kshama, une voix au conseil municipal pour les luttes des travailleurs. Comme elle l’a expliqué dans son discours d’hier soir, « quand nous nous battons nous gagnons! »

Un très bon résultat

Cet excellent résultat obtenu par Kshama survient dans un environnement difficile où l’électorat a tendance à être plus âgé et plus riche que lors des précédentes élections générales. Le Big Business a versé des sommes d’argent considérables dans les campagnes des adversaires de Kshama, en particulier dans celle de Pamela Banks. Les capitalistes veulent mettre fin à l’expérience de Seattle qui pourrait constituer un « mauvais exemple » pour les autres villes.

Les médias dominants ont travaillé dur pour dépeindre Kshama comme un élément de «discorde». En réalité, elle a ouvert les portes de son bureau aux campagnes des travailleurs, aux personnes LGBTQI en lutte contre la montée de la violence à leur égard, aux immigrants, à tous ceux qui sont menacés par l’augmentation de 400% du loyer dans le logement à faible revenu ou encore aux militants du mouvement Black Lives Matter contre les brutalités policières. Comme l’a dit Kshama « ce qui est véritablement un élément de discorde, c’est l’inégalité. » Il semble qu’un grand nombre de personnes du District 3 soient d’accord avec cette affirmation.

Le résultat de Kshama est susceptible d’encore grimper un peu ces prochains jours à la mesure du compte des bulletins de vote (les élections à Seattle se déroulent par courrier postal). Ce résultat reflète une campagne ardue menée avec 600 bénévoles qui ont frappé à 30.000 portes et récolté la somme incroyable de 265.000 dollars, dont pas un seul centime ne provient des grandes entreprises.

Kshama Sawant est maintenant en excellente posture pour entrer dans la campagne pour les élections générales. Mais les grandes entreprises vont très probablement intensifier leur offensive et verser des centaines de milliers de dollars dans cette course électorale, y compris pour des publicités négatives.

Cela pourrait sembler incroyable que tant d’argent des grandes entreprises soit consacré à une élection locale, mais ces dernières savent très bien ce qui est en jeu. Elles voient l’enthousiasme massif créé par la campagne présidentielle de Bernie Sanders, qui a repris l’appel pour un salaire minimum de 15 $ de l’heure à l’échelle nationale et qui appelle à une «révolution politique» contre la classe des milliardaires. Une radicalisation est en cours aux États-Unis. La lutte de Kshama pour sa réélection concerne tous les progressistes du pays. Contribuez à sa campagne et rejoignez Socialist Alternative!

www.KshamaSawant.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :